English

HOMER est un projet stratégique MED sur le thème de l'Open Data, une politique qui, au niveau mondial, vise à rendre disponibles et exploitables les informations du secteur public. Les gouvernements reconnaissent de plus en plus les avantages liés à l’ouverture et la réutilisation de leurs données. Le premier de ces avantages est la transparence : simplement en ouvrant les données du secteur public, les citoyens peuvent être mieux informés et participer au processus décisionnel. Le second est lié à la valeur économique des informations du secteur public, dont une plus large réutilisation est considérée comme une ressource de contenu essentielle pour le développement des marchés numériques.

L'objectif global d’HOMER est de contribuer à libérer le potentiel de l'information du secteur public dans l'espace méditerranéen, en contribuant à faire de toute la région un territoire compétitif, capable de répondre à la concurrence mondiale et d’assurer une croissance durable et l'emploi pour les prochaines générations.

Conformément à l’Agenda Numérique de l'UE, HOMER va faciliter le déploiement plus large de l’information du secteur public en Espagne, Italie, France, Malte, Grèce, Slovénie, Chypre et Monténégro, permettant à leurs administrations publiques de mieux relever les défis juridiques, culturels et technologiques liés à la politique de l'information du secteur public.

À partir de 5 secteurs stratégiques, caractéristiques de l'agenda politique MED des prochaines décennies (agriculture, tourisme, environnement, énergie et culture), compatibles avec les Cadres de Référence Stratégiques Nationaux des partenaires et liés à l'engagement de leurs services internes, un groupe de travail dédié composé d'experts des Technologies de l’Information et de l’Open Data soutiendra les partenaires institutionnels d’HOMER afin de faire face aux obstacles juridiques, culturels et technologiques de la politique de l’Open Data.

De cette façon, au cours de sa première phase, HOMER sera en mesure d'ouvrir des centaines de jeux de données publiques, améliorant ainsi la transparence du patrimoine numérique à travers la Méditerranée.

 

Agréger tous les acteurs impliqués dans des initiatives nationales ou régionales d’Open data, actuellement fragmentés à travers le bassin méditerranéen, afin de faire face ensemble efficacement au défi de l’Open Data, en capitalisant le savoir-faire existant et les bonnes pratiques au niveau transnational ;

 Identifier les principaux obstacles à une réutilisation plus large des informations du secteur public au niveau MED, en considérant spécifiquement les barrières juridiques, culturelles et technologiques des informations du secteur public ;

 Mettre en place une stratégie efficace capable d'harmoniser les politiques et les portails d’Open Data à travers la zone, en soutenant les gouvernements régionaux et locaux d’Espagne, Italie, France, Grèce, Slovénie, Malte, Chypre et Monténégro pour mettre en œuvre leurs politiques de données ouvertes ;

Assurer que la stratégie d’Open Data est transférable et ré-utilisable par un grand nombre d'administrations publiques dans la zone MED, en traitant 5 secteurs clés qui caractérisent l’agenda politique de l'ensemble de l'économie MED (tourisme, culture, agriculture, énergie, environnement) et en stimulant des solutions et des applications transférables ;

 Mettre en place les bases d'un marché numérique transnational dans la région méditerranéenne, en mettant en place une Fédération MED des informations du secteur public, favorisant ainsi des solutions interopérables et multilingues ainsi que le développement d'une communauté méditerranéenne d’acteurs ;

Sensibiliser et tester les avantages économiques de l’ouverture et de la réutilisation des données publiques, en organisant un hackaton transnational et des concours parallèles dans 5 territoires de la Méditerranée ;

  Sensibiliser et tester les avantages sociaux et politiques de l’ouverture et de la réutilisation des données publiques, en organisant dans 5 territoires des manifestations locales visant à stimuler l'accès aux données publiques par les citoyens à travers l’implication des utilisateurs et une approche créative bottom up ;

 Assurer que tous les gouvernements de l'espace méditerranéen sont au courant des résultats obtenus par le projet, en mettant en œuvre une diffusion efficace et une stratégie de capitalisation capables d’assurer la viabilité de la fédération MED des informations du secteur public, en synergie avec les réseaux transnationaux / interrégionaux / nationaux en vigueur et avec les initiatives de la Commission européenne sur l'Open Data ;

Assurer l’application des normes juridiques, technologiques et politiques nécessaires pour la prochaine période de programmation 2014-2020, en permettant à la zone MED d'exploiter pleinement les avantages du marché unique numérique, et en favorisant une révision correcte de la Directive sur les informations du secteur public.

 




    enter your e-mail to receive it
Medeu